Coaching sportif

Raphaël Gimeno propose de vous accompagner dans la pratique de l’activité physique dans un cadre différent du cabinet de consultation.

Pourquoi ?

Connaissant son implication dans le sport, et notamment le sport de haut niveau, de nombreuses personnes se manifestent auprès de lui pour obtenir des conseils, des programmes, voire une prise en charge globale de leur pratique sportive.

Pour répondre au plus vite à cette attente, et conscient des difficultés rencontrées par certains patients, Raphaël Gimeno se propose dans un premier temps de vous aider à pratiquer la course à pied.

running

Comment ?

Raphaël Gimeno vous propose d’abord un bilan physique qui permettra de poser des objectifs et orienter la pratique pour muscler en priorité telle ou telle partie de votre corps (par exemple, gainage du tronc).

Pratiquer correctement la course à pied nécessite aussi de posséder un matériel adapté, c’est à dire une paire de chaussures qui vous convienne à vous. Raphaël Gimeno peut guider votre choix dans la multitude de marques et de modèles existant sur le marché. Ne connaissant pas votre historique de vie (passé sportif, événements traumatiques, etc) les conseils des vendeurs ne sont pas toujours appropriés.

Il est très agréable de chausser ses running dès que les beaux jours commencent pour « se défouler », « se vider la tête » ou « brûler des calories »… Mais il est beaucoup moins plaisant de se sentir « pas bien », d’avoir les jambes lourdes, le souffle court, le cœur qui s’emballe…

La souffrance, un mal nécessaire ? Non !

La technique de course s’apprend. Lorsque l’on sait courir correctement selon son niveau et ses particularités physiques, les signes de détresse du corps disparaissent. Seule persiste la sensation de l’effort et l’agréable sensation de bien-être qui le suit.

Les séances

Au sein de groupes de deux à cinq personnes, Raphaël Gimeno vous accompagne dans les parcs et les chemins du nord-ouest nantais (Procé, Chézine, Bégraisière, Gournerie…) durant une heure. La séance se déroule de la manière suivante :

  • observation du coureur ; bilan
  • explications théoriques
  • explications pratiques
  • mise en oeuvre sous forme d’exercices pédagogiques
  • mise en pratique « grandeur nature »

Plusieurs séances peuvent être nécessaires pour bien mémoriser la technique, au niveau « intellectuel » mais surtout  au niveau physique car courir correctement relève, comme la danse, de l’habileté motrice. Cette habileté doit s’apprendre et se travailler pour être utilisée au mieux.

Publicités